Prix de vente

Évolution des prix au 4e trimestre 2021


Pour les appartements existants (assimilés au marché de l'ancien), la hausse du prix par m² moyen a atteint +3,0% par rapport au trimestre précédent et surtout +16,1% par rapport au 4e trimestre 2020.

Pour les appartements en construction (VEFA, assimilés au marché du neuf), le prix par m² moyen a fortement augmenté ce trimestre (+19,2% par rapport au 3e trimestre 2021), et reste orienté à la hausse sur douze mois : +16,5% par rapport au 4e trimestre 2020. Néanmoins, cette hausse du prix par m² moyen sur le trimestre doit être fortement nuancée, puisqu’elle correspond en grande partie à un déplacement des ventes vers la capitale et sa périphérie, et également à une baisse de la surface des appartements vendus. Or les prix par m² les plus élevés sont situés à Luxembourg-Ville et dans ses communes limitrophes, et le prix par m² a tendance à augmenter lorsque la surface de l’appartement se réduit, toutes choses par ailleurs. C’est pourquoi il est logique de retrouver une forte hausse des prix par m² des appartements en construction sur ce trimestre.

En effet, il faut souligner que les statistiques de prix moyens évoluent, non seulement en fonction des évolutions des prix, mais aussi de la composition des biens vendus, c'est-à-dire des changements dans la localisation et la "qualité" des appartements ayant fait l'objet d'une transaction. C'est pourquoi le STATEC fournit également un indice hédonique des prix enregistrés des appartements : Indicateur rapide Série C - Statistique des prix de vente des appartements (.xls)

Les statistiques de l’Observatoire de l’Habitat, ventilées notamment par commune, sont quant à elles disponibles sur la plate-forme de données luxembourgeoise data public.

Source des données

Les statistiques présentées ici sont issues des actes notariés. Plus précisément, elles proviennent de la Publicité Foncière, dont un extrait est transmis chaque mois à l’Observatoire de l’Habitat par l'Administration de l'Enregistrement et des Domaines. Cet extrait est complété par des informations provenant de l'Administration du Cadastre et de la Topographie concernant la description et la surface des appartements vendus.

Les maisons unifamiliales ne donnant pas lieu à la réalisation d’un cadastre vertical par l’Administration du Cadastre et de la Topographie, il n’est pas possible de compléter les actes notariés à l’aide de ces informations supplémentaires.

Dans ces conditions, les rares informations disponibles dans la Publicité Foncière (prix total de la transaction et contenance du terrain) ne sont pas suffisantes pour fournir une information fiable sur les prix de vente des maisons. C’est pourquoi l’Observatoire de l’Habitat ne diffuse pas de statistique détaillée sur les prix de vente des maisons.

 

Méthodologie

Ces statistiques sont élaborées à partir des Ventes et Ventes en Etat Futur d'Achèvement (VEFA) d'appartements en pleine propriété. Dans le cas des appartements en construction (VEFA), le prix indiqué correspond à une TVA de 3% (cela signifie que les prix des biens vendus avec TVA de 17% sont recalculés en supposant une application du taux de TVA de 3%, dans la limite de la faveur fiscale maximale de 50 000 € par bien immobilier).

La méthodologie (Pdf, 850 Ko) est décrite plus en détail dans un document PDF conjoint de l’Observatoire de l’Habitat et du STATEC.

Dernière modification le