Problèmes de moisissures

Les moisissures font partie de notre environnement et sont indissociables de notre vie quotidienne. Les spores de moisissures sont omniprésentes (dans la poussière, la terre végétale, l’air et sur la peau humaine) et en quantité réduite, elles ne posent aucun souci pour notre santé. Lorsque la concentration en spores dépasse un certain seuil, la concentration peut nuire à la santé des enfants et des personnes âgées. Elles provoquent des allergies et irritations des muqueuses, voire des infections pulmonaires.

La moisissure se développe quand la source d’alimentation reste humide et n’arrive pas à sécher.

L’humidité peut provenir d’une pénétration directe (toiture non-étanche, gouttières et descentes d’eau défectueuses, fissures dans les murs extérieurs, humidité constructive restante, tuyauteries cassées et inondations) ou par manque d’évacuation suffisante de l’humidité ambiante. Cette dernière peut être trop élevée à cause d’habitudes de chauffage et de ventilation non-adaptés, surtout dans des bâtiments anciens rendus « étanches », combiné avec des activités qui émettent beaucoup de vapeur d’eau (douche, bain, cuisiner, séchage, aquariums). Cette vapeur d’eau risque de condenser sur les murs dits froids et les ponts thermiques.

Qu'est-ce que c'est la moisissure?

La moisissure est un champignon microscopique filamenteux du règne des mycètes. Dans la période de croissance, la moisissure est invisible, seulement lors de la phase de reproduction, les moisissures émettent des spores qui normalement sont colorées (noir/ jaune) et visibles à l’œil nu.

La croissance des moisissures à l’intérieur est influencée par 3 critères:

  1. Humidité
    Les moisissures se développent sur des surfaces qui ne sont pas forcément humides vu à l’œil nu, mais une humidité relative de l’air ambiant de 80% à la surface du matériel suffit

  2. Source d’alimentation
    Les matériaux suivants peuvent servir comme source d’alimentation:

    - essences de bois variées, panneaux de particules bois,
    - papier, carton, carton-plâtre,
    - PVC, caoutchouc, silicone,
    - tapis pleins, colles pour revêtements sol,
    - peintures, laques,
    - cuir

    Les moisissures peuvent également se développer sur des matériaux qui ne peuvent pas être la source d’alimentation, mais il suffit que des particules organiques et des poussières de l’air ambiant se soient déposée

  3. Température
    La température peut varier entre 2 et 40°C voire plus

Qu'est-ce qu'on entend par "fogging"?

Par «Fogging» on entend le dépôt de particules de poussières noires sur les murs. Souvent, c’est le cas en hiver pour les constructions nouvelles ou des rénovations récentes. Dans les alentours des radiateurs les particules se déposent en mouvements fluides du bas vers le haut sur les parois. Dans les cas extrêmes cela ressemble à une incendie de feu.

SOS moisissures

Enlever la moisissure en surface n’est qu’une solution temporaire. Pour éviter la formation de moisissures dans le futur, la première étape est de localiser et de déterminer la cause.

  • si les moisissures sont dues au comportement des habitants, les habitudes de la vie quotidienne doivent être adaptées.
  • par contre si les moisissures résultent d’un défaut constructif, des mesures d’assainissement doivent être prévues au plus vite.

Souvent le vinaigre est conseillé pour nettoyer les surfaces contaminées, mais beaucoup de matériaux de construction à base de calcaire neutralisent le vinaigre et il perd son effet désinfectant.

L’utilisation de produits chimiques est également à éviter à cause des émissions nocives.

Utilisez l’alcool pur et jetez le chiffon dans la poubelle.

Si la surface touchée excède 1m2, faites appel à des spécialistes.

La Division de la Santé au Travail et de l'Environnement du ministère de la santé vous offre un service gratuit.

Les endroits privilégiés pour la formation de moisissures

  • Linteau en béton au-dessus des baies vitrées et portes
    Solution: isolation par l’extérieur.

  • Raccord entre le châssis et le mur ; une faiblesse courante
    Au lieu de plâtrer au-dessus, il faut bourrer le joint restant avec de l’isolation.

  • Châssis
    Souvent les vieux châssis en aluminium et en PVC donnent lieu à la formation de moisissures. La seule solution est de les remplacer par des nouvelles fenêtres. Puisqu’il s’agit d’une rénovation assez chère, vous pouvez, le cas échéant, nettoyer le châssis régulièrement à l’alcool pur.

  • Dans l’épaisseur de la baie
    Lors de rénovations, le nouveau châssis est posé contre les anciens murs non-isolés. L’humidité ambiante ne condensera plus sur le châssis chaud, mais sur le mur froid à côté. La solution la moins chère est d’appliquer une isolation par l’intérieur dans l’épaisseur de la baie. Sinon il faut refaire une façade isolante, côté extérieur.

    Le fait de laisser les fenêtres en position oscillante contribue également la formation de moisissures dans l’épaisseur de la baie. La température superficielle du mur est trop basse et l’humidité ambiante y condense tout de suite: changement des habitudes de ventilation.

  • Remplacement des anciens châssis en rénovation
    Les nouveaux châssis étant beaucoup plus étanches, l’humidité relative dans l’air ambiant n’est plus évacuée naturellement par les joints. Souvent des problèmes d’humidité font apparition à l’intérieur de la maison. Evitez d’enlever les joints des nouveaux châssis (grande perte d’énergie) et changez votre mode de ventilation !

    Une bonne solution représentent les éléments de ventilation mécaniques décentralisés avec récupération de chaleur.

  • Pentes de toiture
    Soit l’humidité pénètre par une infiltration de l’extérieur : localisation et rénovation.

    Souvent l’humidité provient de l’intérieur de la maison. Si le pare-vapeur n’est pas à 100% étanche, la vapeur d’eau pénètre dans l’épaisseur de l’isolation. Elle se refroidie et condense dans l’isolation. Dans la plupart des cas, les raccords du pare-vapeur aux châssis, aux passages des gaines sont mal réalisés. Souvent la feuille pare-vapeur est percée par des clous et des spots encastrés dans le carton-plâtre. La mise en œuvre du pare-vapeur nécessite une exécution très soignée pour éviter de tels problèmes.

  • Chambre à coucher
    La température de l’air ambiant dans une chambre à coucher est souvent plus basse que celle du reste de la maison. Souvent les fenêtres sont mises en position oscillo-battante ; les murs se refroidissent énormément et l’humidité ambiante élevée se condense. Mieux vaut ventiler intensivement plusieurs fois le matin.

    Evitez également de tempérer la pièce en laissant la port de la salle de bain ouverte avec l’air très humide !

    Veillez à avoir une température de l’air tempérée et que les murs ne soient pas trop froids !

  • Salle de bain/ Salle de douche
    Ce type de pièce présente des « pics » d’humidité. Cet excès en vapeur d’eau doit être évacué le plus vite possible soit par ventilation mécanique ou naturelle intensive. Evitez de laisser pénétrer cet air humide dans les autres pièces de la maison. Evitez d’avoir des matériaux absorbants, essuyer l’eau stagnante et séchez les draps à l’extérieur.

  • WC
    Souvent la pièce est très petite, localisée au nord et présente une température de l’air ambiant et des murs extérieurs relativement basse. En plus, la présence de l’eau donne lieu à une évaporation permanente.

    Veillez à tempérer le WC et de ne pas mettre les fenêtres en position oscillo-battante permanente.

  • Cage d’escalier et pièces secondaires de service
    Ces pièces ne profitent souvent ni d’une orientation sud, ni d’une température ambiante élevée. Par conséquent des problèmes d’humidité sont fort probables ainsi que la formation de moisissures.

    N’installez pas de plantes, éviter d'y sécher le linge, ventilez consciencieusement et ne laissez pas les fenêtres en position ouverte en permanence. Les murs se refroidissent de trop et l’humidité de l’air ambiant y condensera.

    Même en été, les murs extérieurs de caves contre terre sont frais. Ventilez ce type de pièce en printemps et en été pendant la nuit. En hiver, agissez comme pour les pièces de vie.

  • Cuisine
    Par le fait de cuisiner, beaucoup de vapeur d’eau est libérée dans l’air ambiant.Ventilez intensément après la cuisson.

Ventiler correctement

Un signe flagrant d’une humidité relative de l’air ambiant trop élevée est la formation de buée sur vos lunettes en entrant dans la maison. La ventilation nécessite la possibilité d’ouvrir les fenêtres, c.à.d. évitez de mettre de la décoration sur la tablette de fenêtre qui doit être rangée à chaque fois que vous devez ventiler.

 

A l’aide d’un hygromètre/ humidimètre, vous pouvez vérifier le taux d’humidité à l’intérieur de votre maison. L’humidité de l’air ambiant ne doit pas dépasser constamment plus que 65 à 70%.

 

Même pendant les journées de mauvais temps (pluie et brouillard), il est recommandé de ventiler. L’exemple ci-dessus le démontre :

  • Théorie:
    -10°C à 100% humidité relative: 2.14g/m3
    +20°C à 100% humidité relative:17.30g/m3

  • Réalité:
    -10°C à  80% humidité relative: 1.71g/m3
    +20°C à 50% humidité relative: 8.65g/m3

L’air froid à 80% d’humidité relative contient moins d’eau que l’air tempéré à l’intérieur de la maison à 50 % d’humidité relative. L’air frais qui entre dans la maison est réchauffé et peut par conséquent lier l’humidité ambiante. Un être humain émet de l’humidité (sommeil 50g/h, travail 150g/h).

La ventilation de chaque pièce doit être adaptée à son usage. En règle générale, l’humidité doit être évacuée au lieu de sa production et être évacuée au plus vite :

  • pour une chambre à coucher, l’humidité relative devrait être évacuée le matin par des ventilations intensives multiples c.à.d. de 5 à 10 minutes. Si le fait de travailler ne permet pas de respecter cette consigne, alors la ventilation intensive doit avoir lieu après le réveil et avoir une durée de 30 à 40 minutes. Evitez de ventiler que le soir – l’humidité a eu le temps de pénétrer plus en profondeur dans les matériaux des murs et des mobiliers. Par conséquent la ventilation intensive doit être au moins de 1 heure, voire plus.

  • les séjours doivent également être ventilés régulièrement pour évacuer l’humidité relative. En plus de l’utilisation quotidienne de la pièce par les êtres humains, les plantes ou les aquariums émettent beaucoup de vapeur d’eau qui doit être évacuée.

  • les pièces comme la salle de bain/ douche ou la cuisine qui subissent des « pics » d’humidité relative, nécessitent une ventilation intensive juste après l’émission. Le mieux c’est de fermer la porte, sinon l’air humide se répartit dans toute la maison.

Evitez de sécher le linge à l’intérieur. Dans l’impossibilité, veillez à ouvrir la fenêtre et d’allumer le chauffage.

Evitez de mettre les fenêtres en position oscillante. Les murs se refroidissent inutilement et les pertes en énergie vers l’extérieur sont trop élevées.

Pour réduire cet effet au maximum, la différence de température entre le mur et l’air ambiant doit être la plus petite possible et la quantité de poussière contenue dans l’air doit être minime. La fumée et les bougies sont à éviter.

Quelques conseils

  • évitez de placer des meubles contre des murs extérieurs non-isolés sans laisser au moins 5 cm d’espace entre les deux!
  • ne reculez pas les meubles jusque dans les coins et prévoyez également une distance entre le mur et  les cadres et peintures.
  • séchez le linge à l’extérieur, car le linge mouillé peut émettre jusque 500 g/h, (donc 0,5 litres d’eau par heure) et le linge centrifugé jusque 200 g/h!
  • évitez d’avoir trop de plantes à l’intérieur. Elles réémettent l’eau d’arrosage : 10g/h pour les petites plantes, 20 g/h pour les grandes.
  • fermez les portes lors du repassage, la douche et le bain. Après ventilez correctement !
  • recouvrez les aquariums
  • évitez tout ce qui produit de l’humidité telle que sèche-linge, humidificateur d’air, fontaines d’eau,…
  • pour les finitions des murs, n’utilisez que des matériaux ouverts à la diffusion d’eau.

Klima Agence

2, Circuit de la Foire Internationale

L-1347 Luxembourg

Tel: +352 40 66 58

www.klima-agence.lu

Oekozenter Pafendall asbl

6, rue Vauban
L-2663 Luxembourg

Adresse email : 
oekozenter@oeko.lu

Visiter le site web de :  Oekozenter

Dernière modification le