Coopération du Fonds du Logement et du Fonds de compensation pour le logement abordable

Mise en location de la résidence « Kräizerbierg » à Grevenmacher

Le Fonds du Logement a procédé à la mise en location d’un nouvel immeuble résidentiel à Grevenmacher, cédé au Fonds du Compensation commun au régime général de pension. Le ministre du Logement, Henri Kox, et le ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider, se félicitent de cette collaboration en vue d’augmenter l’offre en logements abordables. Dans une optique de mixité sociale, les 23 logements sont majoritairement destinés à des ménages disposant de revenus intermédiaires. En tant que bailleur social, le Fonds du logement s’occupe de la gestion des logements et de l’accompagnement des locataires.

L’accès au logement étant un des plus grands défis du pays, le ministère du Logement met en œuvre une politique ciblée afin d’augmenter considérablement l’offre en logements publics, abordables et durables. Pour mettre en place les logements faisant actuellement défaut pour loger une part croissante de la population, le ministère du Logement mise sur les communes et les promoteurs publics le Fonds du Logement et la SNHBM.

Investissement privé dans la création de logements abordables

À côté de ces acteurs publics, les promoteurs dits « privés » à vocation sociale et les investisseurs institutionnels, sont aussi encouragés à investir dans la création de logements locatifs à prix accessibles. Il est évident que dans de cas, l’investisseur ne peut pas rechercher un rendement maximal de son placement et que le bénéfice doit être modéré dans l’intérêt de la création de logements abordables.

C’est dans cette optique qu’est né le partenariat du Fonds du Logement et du Fonds de compensation. Dans le projet pilote de la résidence « Kräizerbierg » à Grevenmacher, les deux acteurs institutionnels ont joint leurs efforts pour la création de 23 logements à prix abordables. Le Fonds de compensation agissant en tant qu’investisseur, et le Fonds du Logement en tant que promoteur et par la suite en tant que bailleur social pour la gestion des logements et des revenus locatifs.

« Les acteurs de ce premier projet commun visent un même objectif : augmenter significativement l’offre en logements locatifs abordables pour les générations actuelles. Dans ce projet sociétal d’importance, tous les acteurs ont leur place. Les promoteurs publics et privés ainsi que des investisseurs institutionnels comme le Fonds de Compensation. », a relevé le ministre du Logement lors de la mise au marché de la résidence « Kräizerbierg ».

Le FDC contribue au développement de logements à loyer abordable

Le Fonds de compensation (FDC) est depuis sa création un acteur sur le marché immobilier. Alors que les stratégies d’investissement antérieures étaient, en matière d’immobilier, plus centrées sur les surfaces de bureaux, la stratégie d’investissement actuelle tient également compte des investissements liés au logement dont une partie pourrait être louée à loyer abordable.  Le FDC contribue ainsi, ensemble avec les principaux acteurs étatiques dans ce domaine comme le Fonds de Logement ou la SNHBM, à accroitre l’accessibilité à un logement à loyer abordable et joue dès lors encore davantage son rôle social.

« Cette coopération entre le Fonds de compensation et le Fonds de logement permet de créer des synergies pour développer des projets immobiliers permettant la construction de logements à loyer abordable supplémentaires. Il s’agit d’un premier projet du Fonds de compensation, sachant que d’autres projets sis à Luxembourg-Ville et dans le Nord du pays sont actuellement en phase d’études », a souligné Romain Schneider.

Abordabilité différenciée et mixité sociale

Le gouvernement met en place une politique de logement qui tient compte des situations financières très diverses des ménages. La priorité est donnée aux locataires et aux personnes économiquement les plus exposées.

Par le projet « Kräizerbierg » à Grevenmacher, le gouvernement vise aussi l’accès au logement pour les ménages disposant d’un revenu trop élevé pour avoir accès aux logements locatifs publics et pas assez de revenu pour se loger décemment sur le marché privé. La majorité des logements de la résidence « Kräizerbierg » à Grevenmacher est destiné à ces ménages.

Les logements seront administrés et loués par le Fonds du Logement pour un loyer variant entre 9,- € et 15,- € / m2, en fonction de la situation financière du ménage occupant, avec une priorité attribuée aux ménages inscrits auprès des services du Fonds du Logement en vue de l’obtention d’un logement locatif, et, pour certains d’entre eux, aux habitants de la Commune de Grevenmacher. L’ensemble des logements a d’ores et déjà été proposé et les premiers occupants arriveront en novembre 2020.

La résidence « Kräizerbierg » à Grevenmacher

La conception du projet a été confiée au bureau d'architecture Valentiny hvp architects. La résidence répond aux critères de la classe énergétique AAA et comprend 23 appartements de 2 et 3 chambres-à-coucher pour une surface utile d'habitation allant de +/- 64 à 93 m2, dont un logement adapté pour personne à mobilité réduite.

L'ensemble des appartements, bénéficiant d'une double orientation, a été aménagé en vue de la location (cuisines équipées, luminaires et peintures), garantissant un cadre de vie agréable aux habitants. Côté rue, la façade orientée sud est agrémentée de balcons filants et de baies vitrées sur toute la longueur de la résidence afin de profiter pleinement de l'ensoleillement tandis que côté jardin, de nouvelles plantations viendront agrémenter l'existant (prunellier, aubépine, etc.). Le sous-sol, accessible par une rampe d'accès à partir du rond-point sis au coin de la résidence, abritera 32 parkings, les caves et les locaux techniques.

 

Dernière mise à jour