Classification

Toutes les informations suivantes sur l’évaluation LENOZ ne sont données qu’à titre indicatif et ne constituent pas une application d’une disposition légale ou réglementaire et peuvent être assujetties à des modifications ultérieures.

L’habitat durable se reflète encore dans la qualité de vie. L’utilisation de matériaux de construction à faibles émissions de composés organiques volatils a un impact positif sur le bien-être et la santé des habitants. Néanmoins, la construction durable ne se limite pas seulement à la conception et l’organisation intérieure ainsi que des qualités fonctionnelles et technique tels que l’accessibilité et le confort des logements mais également le contexte extérieur comme par exemple les aménagements extérieurs, le trafic routier ou encore l’accès aux infrastructures publiques. Tous ces thèmes ont été classés dans le catalogue de critères LENOZ.

Le Ministère du Logement souhaite donc fournir un catalogue de critères relatifs à la durabilité d’un logement et met à disposition une méthode d’évaluation de ces derniers. En vue d’une approche globale, l’évaluation isolée et unique de critères détachés n’est pas l’objectif recherché de LENOZ.

LENOZ est censé être vu comme un catalogue de critères servant de guide pour la construction de logements durables sur base d’une approche globale.

Les jalons de durabilité sont adaptés tout au long de la phase de planification et d’exécution d’un logement. Le certificat LENOZ en tant que tel est conçu comme le bilan final de la procédure d’élaboration et de mise en œuvre d’un projet et il reflète le niveau de durabilité finalement atteint :

  • Classe 1 : très haute durabilIté
  • Classe 2 : haute durabilité
  • Classe 3 : bonne durabilité
  • Classe 4 : durabilité minimale 

La classification respectivement l’attribution d’un label ne se fonde pas que sur l’évaluation globale (G). A celle-ci se rajoute une exigence minimale (degré de réalisation) par catégorie (K). Le tableau suivant indique la classification en fonction des points obtenus respectivement du degré de réalisation pour les différentes catégories (K) et l’évaluation globale (G).

Degré de réalisation pour la classification de l’évaluation globale

Label

Degré de réalisation pour la classification LENOZG

Degré de réalisation minimal par catégorie LENOZK*)

 classe 1

 ≥ 85 %

 ≥ 40 %

 classe 2

 ≥ 70 %

 ≥ 35 %

classe 3

≥ 55 %

≥ 30 %

classe 4

≥ 40 %

Aucune exigence

*) Le degré de réalisation minimal à atteindre dans le cadre d’une classification en classes de durabilités 1-4 ne s’applique pas aux catégories « localité » et « société ». Les catégories d’évaluation concernées sont donc : l’« économie », l’« écologie », le« bâtiment et installations techniques » et la « fonctionnalité ». 

Dernière mise à jour