Rénovation d'un bâtiment existant

Si vous êtes en possession d’un bâtiment existant ou si vous envisagez d’acheter un logement qui fait parti du parc existant, les articles suivants éclaircissent en grandes lignes les particularités et les difficultés rencontrées en rénovation durable d’un bâtiment existant:

Analyse de l’existant

L’analyse détaillée de l’existant permet d’avoir une vue globale du bâtiment existant et de prendre les bonnes décisions en matière de la rénovation énergétique et écologique. Dans le meilleur cas, elle doit être faite avant de commencer des travaux quelconques.

Enveloppe thermique

La qualité thermique de l‘enveloppe extérieure des bâtiments du parc existant ne correspond plus aux critères énergétiques de nos jours.

Déperditions énergétiques en %:

  • Toiture 15-20%
  • Chauffage 20-35%
  • Murs extérieurs 20-30%
  • Ventilation 10-20%
  • Sol 5-15%
  • Fenêtres 10-25%

Les anciens bâtiments ne sont pas étanches à l’air (fissures, joints dans la maçonnerie, châssis,…) et garantissent une ventilation naturelle permanente. En cas de l’assainissement de l’enveloppe thermique par une isolation des murs, de la toiture et un remplacement des châssis, cette ventilation naturelle n’est plus assurée. Les habitants doivent changer leurs habitudes en matière de ventilation pour évacuer l’excès en humidité dans l’air ambiant.

Sinon, très vite, les moisissures feront apparition.

Dans les nouvelles constructions de class énergétique A et B, un système de ventilation mécanique garantit l’évacuation de l’humidité et un renouvellement continu de l’air ambiant.

Dernière mise à jour